CCAS

CCAS : réaménagement des salles et climatisation

 

Nous avions réellement besoin de la climatisation ... Comme la vie va changer !!!

Le premier adjoint Guy Giraud, Marie-Claude Moitry et Robert Perez, directeur du CCAS, venus voir l'état d'avancement des travaux en compagnie de Francis Crociani et d'autres clients d'un restaurant qui fait toujours recette auprès des seniors.

Profitant de week-ends particulièrement ensoleillés la municipalité est en train de faire réaménager les locaux d'accueil du Centre communal d'action sociale et la salle à manger réservée aux seniors de la commune.

Après la climatisation offerte par le Lions-club de Vallauris-Golfe Juan et installée l'année dernière dans les salons, « il était temps de penser à la salle à manger et au hall d'accueil », explique Marie-Claude Moitry adjointe aux affaires sociales.

Restaurant : un chapiteau dans les jardins

En attendant que les travaux de mise en place de nouveaux plafonds et de conduits de circulation d'air se terminent, les invités seniors du restaurant Lou Miéjou sont conviés à déjeuner sous des barnums installés dans les jardins du CCAS.

« Une manière de changer d'air », explique avec humour l'un des habitués du restaurant, même s'il reste impatient de trouver dans quelques jours une température plus « tempérée » dans une salle à manger enfin climatisée. « Un peu de fraîcheur, ça fait

toujours du bien », ajoute-t-il.

J.s.

 

La climatisation et un nouvel accueil au CCAS

Sous l'impulsion du maire Alain Gumiel et de son adjointe aux affaires sociales, le CCAS propose désormais davantage de confort pour les visiteurs

« Nous avons eu trois malaises en juin qui ont nécessité l'intervention des pompiers. Il y avait une chaleur insupportable l'été. Le hall d'accueil était tristounet et guère accessible aux personnes handicapées en fauteuil et sans confidentialité », explique Marie-Claude Moitry.

Après la climatisation du salon offerte par le Lions-club de Vallauris-Golfe Juan l'année dernière, « il était temps de penser à la salle à manger et au hall d'accueil ».

Les travaux, de mise en place de nouveaux plafonds et de rideaux ignifugés, de climatisation et de peinture, sont terminés.

Le plaisir de se retrouver

Pour déjeuner, les 80 seniors habitués du restaurant Lou-Miéjou ont désormais le choix entre les barnums installés dans les jardins du CCAS et la température régulée de la salle à manger.

Cela pour toujours moins de 8 euros par repas, subventions municipales déduites. Condition pour être admis : être résidant sur la commune et avoir 60 ans ou plus.

Hier, c'était le jour où l'on fête les anniversaires des habitués comme à chaque fin de mois.

Étaient à l'honneur, Alain, Hélène, Odette, Léontine. Après une coupe de blanc de blanc chacun est reparti avec un présent offert par la maire-adjoint.

Participaient notamment à cette fête Gérard Toussaint, venu avec les grappes de chasselas cultivées maison, ; André, ancien ingénieur du BTP ; Valérie, responsable du club du Soleil, le capitaine de corvette Million-Rousseau venu proposer le parrainage de jeunes en formation au sein de la Marine nationale, etc.

Commentaire de Ginette une habituée : « on est bien ici. La cuisine est excellente et le service parfait. On a plaisir à se retrouver »,

Jean Solignac

Paru le dimanche 31 août 2008

 

LA FÊTE DES PERES AU RESTAURANT DU C.C.A.S !

 

Les bridgeurs sont présents ! Coucou , Rose-Marie !!!

Lire la suite

UN RESTAURANT TRES CONVIVIAL

Voir l'article ci-dessous .

dimanche 25 mai 2008

Vallauris Golfe-Juan -

 Restaurant du CCAS :

maintenir un lien social

 Le personnel de Lou Miéjour du CCAS de Vallauris-Golfe-Juan, en compagnie d'une bénéficiaire satisfaite par le service proposé et Marie-Claude Moitry, adjointe déléguée aux affaires sociales de la ville. : DV

Trois femmes au service des autres. Lydia, Arlette et Nathalie travaillent au restaurant, Lou Miéjour, du Centre communal d'action sociale de Vallauris-Golfe-Juan.

Elles préparent la table et servent les repas. Mais pas seulement. Sous la direction de Lydia, Arlette et Nathalie essaient de maintenir un lien social entre les habitants de Vallauris-Golfe-Juan désireux de bénéficier du service.

Toutes trois solides au poste, leur préoccupation première est de transmettre du bonheur à leurs invités. Ils discutent, partagent des instants simples autour d'une table, comme pour casser une certaine solitude.

Geneviève Decool déjeune au CCAS depuis 1989 : « je préfère venir, rencontrer des personnes pour parler, plutôt que rester chez moi. Je m'ennuierai ferme ». Les bénéficiaires inscrits doivent résider dans la ville et avoir 60 ans au minimum, excepté leurs proches conviés à déjeuner.

Habitudes

Le Centre du Long séjour à Vallauris livre les repas du lundi au vendredi. Le restaurant peut accueillir jusqu'à 70 personnes, 80 l'été en raison des tables placées en terrasse. Elles sont 120 inscrites.

Pour déjeuner, chacun doit indiquer à l'avance le jour de la semaine. Le menu est fixé à 6 e 50, un prix raisonnable. De nombreuses activités agrémentent les journées du Lou Miéjour : repas à thème, cadeaux offerts, anniversaires, accompagnement musical par un accordéoniste. Tout participe à la convivialité du lieu. Marie-Claude Moitry, adjointe déléguée aux affaires sociales de la ville tente de redynamiser ce service, même si le personnel est souvent débordé par l'afflux de gens.

« Nous demandons parfois l'appui d'une aide ménagère », explique Lydia. Malgré ce bémol, l'accueil reste très chaleureux d'après Geneviève Decool. Un hommage appuyé envers le personnel du restaurant.

Danyl Vasto
Nice-Matin